trajet

trajet

trajet [ traʒɛ ] n. m.
traject 1553; it. tragetto, lat. trajectus « traversée »
1Vx Espace à traverser. Mod. Espace, étendue à parcourir. Un trajet de trois kilomètres. C'est sur mon trajet. Fig. Le trajet parcouru par un penseur. chemin.
2Le fait de parcourir un certain espace, pour aller d'un lieu à un autre; le chemin ainsi parcouru. parcours, voyage. « Nous fîmes le trajet en calèche » (Gautier). Une heure de trajet en autobus, en métro. « Durant le trajet de l'hôpital à la maison » (Aymé).
3Anat. Parcours linéaire (d'un nerf, d'un vaisseau, d'un conduit organique). Le trajet d'une artère. Douleur sur le trajet d'un nerf.

trajet nom masculin (italien tragetto, du latin trajectum, de trajicere, traverser) Fait de parcourir un espace d'un point à un autre. Chemin à parcourir entre deux points déterminés : Étudier le trajet de Lyon à Nice. Parcours d'une formation normale ou pathologique. ● trajet (synonymes) nom masculin (italien tragetto, du latin trajectum, de trajicere, traverser) Fait de parcourir un espace d'un point à un autre.
Synonymes :
- étape
Chemin à parcourir entre deux points déterminés
Synonymes :
- itinéraire
- tracé

trajet
n. m.
d1./d Espace à parcourir pour aller d'un point à un autre. Syn. parcours.
Action de parcourir cet espace; temps nécessaire pour l'accomplir. Il faut compter deux heures de trajet.
d2./d ANAT, MED Suite des points par où passe un conduit, un nerf, une fistule.

⇒TRAJET, subst. masc.
A. — 1. Fait d'aller d'un lieu à un autre, à pied ou en utilisant un moyen de transport. Synon. chemin, déplacement, parcours, traversée, voyage. Faire le trajet en voiture, en train; le trajet dure deux heures; dormir pendant tout le trajet. Il fallut me résigner à faire un long trajet à pied, à traverser les bruits discordants des voitures, les conversations stupides des passants, tout un océan de trivialités (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 362). J'avais gardé de mon voyagesauf des trajets en chemin de ferun excellent souvenir (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 2).
Vx. [Suivi d'un compl. en de] Je mettais à profit, pour arranger cette idée dans ma tête, le trajet de la rue de Richelieu, que je parcourais dans toute sa longueur (JOUY, Hermite, t. 3, 1813, p. 130). Dans le trajet de ces fréquentes allées et venues, et durant mes courses à cheval de chaque jour à la campagne, je m'étais accoutumé volontiers à rabattre par la Gastine (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, 1834, p. 24).
2. [À propos d'un fluide, d'une radiation] Déplacement à l'intérieur d'un conduit ou à travers un milieu. Trajet des rayons lumineux. Alors viennent le manger et le boire, qui constituent l'ingestion, opération qui commence au moment où les aliments arrivent à la bouche, et finit à celui où ils entrent dans l'œsophage. Pendant ce trajet, qui n'est que de quelques pouces, il se passe bien des choses (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 188). Les rayons lumineux font leur trajet, indépendamment de la présence de l'observateur (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 11).
P. métaph. ou au fig. Que de son sourire suprême j'épie et dérobe ma part, Et me vienne poster moi-même sur le trajet de son regard! (SULLY PRUDH., Solitudes, 1869, p. 38).
B. — 1. Espace, distance géographique à parcourir ou parcouru(e). Synon. chemin, itinéraire, parcours. Le passage doit régulièrement être pris du côté où le trajet est le plus court du fonds enclavé à la voie publique (Code civil, 1804, art. 683, p. 125). Un peu moins de quatre mètres séparent la porte de la fenêtre, jalonnés par les dessins géométriques de la natte: la progression sur ce court trajet s'accompagne d'une extension rapide du champ visuel extérieur (Cl. OLLIER, Le Maintien de l'ordre, Paris, Flammarion, 1988 [1961], p. 22).
Parcourir un trajet. Dans le trajet assez long que nous avions à parcourir, il ne nous échappa pas un seul mot (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 69). Le long du trajet que devait parcourir la procession (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 157).
2. a) ANAT. Espace que parcourt, d'un point du corps à un autre, un élément anatomique de forme linéaire. Trajet d'un nerf. Les muscles de la face interne [chez le poisson] sont aussi disposés par couches. Le plus long et le plus externe s'étend depuis l'épine supérieure de l'omoplate (...) jusqu'à la base des rayons de la nageoire. Dans ce trajet, il augmente considérablement de volume (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 337).
b) PATHOL. Étendue linéaire que forme une cavité, un creux. Trajet d'une fistule. Dès que le passage de l'air à travers le trajet de la plaie est intercepté, les mucosités et la matière de l'écoulement qui provient du conduit fistuleux, sont expectorées avec une grande facilité (BRETONNEAU, Inflamm. tissu muqueux, 1826, p. 319).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1553 traject « chemin à parcourir pour aller d'un point à un autre » (doc. 18 déc. ds E. CHARRIÈRE, Négociations de la France dans le Levant, t. 2, p. 293); 2. ca 1590 « action de parcourir l'espace qui sépare un point d'un autre » (MONTAIGNE, Essais, II, 12, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 579: le trajet [« la traversée »] d'une riviere); 3. 1826 pathol. (BRETONNEAU, loc. cit.). Empr., avec infl. de trajectus sur la graph. à l'ital. tragetto, att. au sens 2 dep. le XIIIe s., également « chemin » dep. le XIVe s. (d'apr. DEI), du lat. trajectus « traversée », dér. de trajectare « traverser ». Voir BARB. Misc. 7, n° 22 et FEW t. 13, 2, p. 188. Fréq. abs. littér.:755. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 976, b) 1 008; XXe s.: a) 756, b) 1 382.

trajet [tʀaʒɛ] n. m.
ÉTYM. 1553, traject; de l'ital. tragetto, tragitto « traversée », du v. tragettare, du lat. trajectus « traversée ». Cf. anc. franç. tragetter, tregetter, lat. trajicere « jeter au travers ».
1 Vx. a Espace à franchir, à traverser. || Passer « un trajet de mer » (Mme de Sévigné, 16 mars 1689).
b Espace, étendue à parcourir. Distance. || Un trajet de dix kilomètres, un long trajet. || Votre maison est sur mon trajet. Itinéraire.Par métaphore. || Le trajet parcouru par un écrivain, un penseur, depuis ses débuts. Chemin, itinéraire (fig.).
2 (1580). Fait de parcourir un certain espace, pour aller d'un lieu à un autre; chemin ainsi parcouru. Chemin; course, parcours, route, voyage. || Effectuer, faire un trajet, le trajet d'une ville à une autre, de Bruxelles à Liège. Parcourir (→ Passage, cit. 13). || Le trajet est plus long en passant par Lausanne. || Faire le trajet à pied, en calèche (→ Halte, cit. 1), en voiture. || Trajet suivi dans un voyage de tourisme. Circuit, tour. || Trajet par air, par mer. Traversée. || Trajet facile, aisé; rapide (→ Formalité, cit. 6); agréable, intéressant (cit. 3). || Un trajet de quelques heures. || Tout le long du trajet (→ Déplacer, cit. 8), pendant le trajet. || Longueur du trajet.Le trajet coûte tant (→ Section, cit. 6).
0 Durant le trajet de l'hôpital à la maison, qu'il fit avec son père, il ne posa pas de questions (…)
M. Aymé, le Passe-muraille, p. 217.
3 Vx. Traversée, passage (d'une rivière, etc.). → Cours, cit. 1, La Fontaine.
4 Anat. Espace linéaire qu'occupe un organe, un élément anatomique allongé. || Trajet d'un nerf, d'une artère…Chir. || Trajet fistuleux.
DÉR. Trajeter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trajet — Trajet. s. m. Espace à traverser par mer, ou sur une riviere pour aller d un rivage à un autre. Long trajet. petit trajet. trajet dangereux. faire le trajet. le trajet de Calais à Douvres, de Provence en Barbarie. le trajet d un bord de la Seine… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Trajet — Tra jet, Trajetour Tra jet*our, Trajetry Tra jet*ry, n. See {Treget}, {Tregetour}, and {Tregetry}. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • TRAJET — s. m. Espace à traverser d un lieu à un autre par eau. Le trajet de Calais à Douvres est de sept lieues. Le trajet d un bord de cette rivière à l autre est d un grand quart de lieue. Un long trajet. Un petit trajet.   Il se dit, par extension, de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • trajet — (tra jè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des tra jè z incessants ; trajets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m. 1°   Espace à traverser d un lieu à un autre. Cette porte d ivoire [pour les songes], toute belle et magnifique… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRAJET — n. m. Espace à traverser, route à faire d’un lieu à un autre. Le trajet de Calais à Douvres est de sept lieues. Le trajet de Paris à Lyon. Ce trajet est bien long. En termes de Médecine, Le trajet d’un nerf, d’un vaisseau, L’étendue linéaire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • trajet — nm., parcours : ROTA <route> nf. (Albanais.001, Annecy) ; trajè nm. (001b, Billième, Chambéry), trazhè (001a) ; shmin nm. (001). E. : Voyage. A1) trajet // traite // chemin parcouru trajet entre deux pauses où l on reprend souffle :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • trajet — traktas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. path vok. Leitungsweg, m; Strecke, f rus. тракт, m pranc. conduit, m; trajet, m …   Automatikos terminų žodynas

  • trajet — tra·jet …   English syllables

  • trajet — trȧzhā noun (plural trajets “) Etymology: French, from Latin trajectus more at traject : traject, passage, course, route …   Useful english dictionary

  • Trajet de Hayashi — Le trajet de Hayashi est une étude faite par l astrophysicien japonais Chushiro Hayashi sur les proto étoiles et leur équilibre hydrostatique. Plus concrètement, c est une ligne sur la droite du diagramme de Hertzsprung Russell. v · d …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”